Pour 2 Votes > Note: 4,2/5
4.2/5
une idée création entreprise

La Création d'Entreprise, une formalité ! 😛

N’ayez pas peur de vous lancer ! C’est le message clé de cet article. 

Les mentalités sont en train de changer, la face du monde aussi et les nouvelles générations émergentes vivent aujourd’hui sans frontières. Tout un message sociologique qui influence notre manière de concevoir le travail et l’entreprise. Un vaste débat qui met en confrontation le monde du travail de nos parents et notre approche aujourd’hui plus connectée. Bien entendu, cela reste discutable et même si cette révolution touche de plus en plus de secteurs, tous n’ont pas encore adoptés et auront du mal à évoluer vers ces nouvelles normes d’entreprenariales

Un débat que j’aimerais résumer par la vidéo suivante :

Quand se poser la question ?

C’est un bon point de départ ! Savoir si on est fait pour l’entreprise à Papa ou si on à l’âme d’un entrepreneur ? Autant de question qui forment comme un bilan de compétences et d’expériences. Deux cas de figures, d’abord vous êtes jeunes, autonomes en avance sur votre temps, bourré de talents et vous ne supportez pas d’attendre. Vous avez un projet en tête ? Tentez l’expérience avec un copain en tant qu’Auto-Entrepeneurs. C’est l’aventure et on a toujours le temps de retrouver un boulot en tant que salarié par la suite. > Portail de l’Auto Entrepreneur

Mais parlons peu parlons bien, un conseil : ne vous lancez pas sans savoir qui vous êtes ! Accumulez les signes de vos expériences passées pour être sûr de monter un projet qui vous tient à coeur et que vous serez assumer. Tel un architecte, ayez des bases fiables pour éviter la casse. 

Alors quand est-ce que je peux me lancer ? Quand vous aurez l’ambition, le projet !

Si vous êtes dans le cas de figure ci-dessous, il y a de fortes chances que vous soyez fait pour l’Entreprenariat. 😉

  • Vous avez un soucis avec l’encadrement et la hiérarchie. 
  • Vous avez besoin d’aller vite et vous êtes un vrai électron libre.
  • La gestion et l’administratif ne vous fait pas peur (parce que créer c’est aussi gérer) !
  • Vous êtes prêt à donner du temps à votre entreprise sans compter !

Quel status choisir ? S'associer ? Autant de questions qui freinent vos ambitions !

Créations mensuelles d’entreprises (CVS-CJO)

chiffres creation entreprise
Source : Insee, REE (issu de SIRENE)

Les chiffres ne trompent pas la création d’entreprise, la micro Entreprise , le nombre de Freelancers et d’indépendants explose ! 

Autant d’indicateurs qui vous offrent une palette de questions nécessaires pour bien vous lancer.

Le choix du statut est important pour donner une forme juridique à votre structure. 

Choisir un statut juridique qui formalise la première pierre de votre ambition !

SAS, SASU, SARL, EURL, SCI, Société-Civile, Auto-Entreprise… à vous de choisir ! Miam 🙂

SAS > Société par Actions Simplifiée. Min 2 Personnes. C’est la forme juridique la plus populaire, lorsque l’on s’associe ou créer une entreprise familiale en mettant en place une protection du patrimoine personnel. C’est également souvent la formule la plus adaptée pour trouver un financement et des investisseurs.

SASU > Société par Actions Simplifiée Unipersonnelle. Même forme juridique mais à titre d’un associé unique. Cela limite les responsabilités et vous offre la liberté de gérer votre entreprise plus librement. L’idéal pour vous lancer seul.

SARL > Société à Responsabilité Limitée. Ce statut ce choisit en association avec au moins 2 personnes minimum. C’est un système de délibération avec actionnaire. Le gérant minoritaire est assimilé salarié.

statu juridique société

EURL > Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée. C’est en quelque sorte une SARL avec un associé unique. Celle ci permet de limiter vos responsabilités et d’optimiser les charges tout en sécurisant votre patrimoine.

SCI > Société Civile Immobilière dans la cadre de la création d’une agence immobilière.

SC > Société Civile et de plus en plus populaire notamment lors d’acquisition de biens immobiliers. Il s’agit le plus souvent d’une association familiale pour de la location ou du rachat d’investissement, ou la gestion du patrimoine immobilier ou mobilier familiale.

Auto-Entreprise > Depuis le 1er juin 2016 devenue Micro-Entreprise demande un KBIS obligatoire auprès de la chambre de commerce afin de réguler ce statut devenu très très populaire. Il s’agit du statut le plus libre possible, mais sans encadrement en dehors un rapport trimestriel des revenus. Idéal pour démarrer et se tester. Mais plafonner pour éviter les abus. Sans fiche de paye et avec un bénéfice direct sur service rendu, vous voilà doublement imposable, sur votre revenu ainsi qu’à titre de société.

Donnez du corps à votre société et protégez-vous !

Une fois la structure créée, plus que quelques jours d’attente avant de recevoir votre précieux KBIS avec un numéro de SIREN et SIRET donnant une existence juridique et légale à votre entreprise. S’en suivra selon le statut choisi votre numéro de TVA. 

Accompagnement Juridique et Aide à la Création

Comptez environ 200€ pour la demande d’un KBIS. Si vous passez par des organismes pour vous simplifier le travail. Ce que je vous recommande fortement si vous n’êtes pas fort en administratif. 😉 Comptez 600€ de formalités. Le passe partout et le meilleur accompagnement pour débuter surtout si vous travaillez dans le digital : LegalStart !

legalstzrt organisme aide creation

La composante et l’avantage de LegalStart pour le début de votre activité peut vous éviter pas mal de question et met en place les petits détails auxquels ont aurait pas pensé ! Modèle de Mentions Légales, Aide aux CGU, conseils juridiques… jusqu’à la protection de votre marque et de votre logo si vous en avez déjà un. 😉

Assurance Professionnelle

Assurance professionnelle digital

Selon le statut choisi, les étapes de gestion administrative qui s’en suivent varient en fonction de vos besoins. Cependant n’oubliez pas de vous protéger. Une bonne Assurance Professionnelle est de mise, car votre assurance personnelle ne peut en aucun cas vous protéger chez vos clients ou lors de voyages d’affaires. Il existe énormément d’organismes spécialisés en fonction des domaines d’activités. Pour le digital, adressez-vous directement à Hiscox. Meilleurs garanties, sur mesure et surtout plus économique si vous les appelez directement.

Comptabilité: Un Investissement de Confiance

Ne négligez pas le choix de votre comptabilité. Que ce soit un logiciel, un indépendant, ou un cabinet… Alliez-vous d’un conseillé comptable. Certes c’est un investissement, ! Mais c’est votre meilleur atout de réussite et de croissante. Souvent laissé pour compte, votre comptable est une pièce maîtresse à votre entreprise. C’est un investissement qui joue sur une confiance et un expertise. Il s’agit ici de choisir le meilleur conseillé pour vos placements, investissements et gestion de vos charges. Indépendants, il vous fera économiser du temps. Temps qui est précieux lors d’un lancement d’activité. Vous pouvez tout aussi bien vous allier d’un premier conseil pour vous fournir vos premiers modèles de Devis et Facture avec un suivi de Note de Frais et gérer de vous même. Mais attention aux oublis et au bilan d’expertise comptable en fin d’année fiscale ! 😉

expert comptable

Sur cet état de faits, vous n’avez plus qu’à vous lancer. Et attention aux arnaques. Dès la création de votre status, bon nombre de courriers devraient tomber pour vous réclamer de l’argent. Vous n’avez rien à payer en plus de la création de votre KBIS au Tribunal de Commerce ou à l’organisme que vous avez délégué à sa création. Gardez les courriers, ne stressez pas, et demandez l’avis à votre comptable pour vous rassurer. Un accompagnement lors de votre lancement est la méthode la plus sure pour vous engager sereinement. Une fois lancé, prenez vos ailes et bon vent. 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :